Bonjour et bonne année ma gang de fans de poutines! Je vous écris de la magnifique île du Sri Lanka. Je suis ici en vacance afin de m’éloigner du froid pendant quelques semaines.

Depuis mon arrivée dans cette région du monde je me suis mis à chercher pour voir s’il était possible de trouver une poutine dans ce pays insulaire. Après plusieurs tentatives et suivant maintes pistes infructueuses, je peux dire avec certitude; YA PAS DE POUTINE AU SRI LANKA.  Je sais, c’est choquant mais c’est vrai!

Par contre tout n’est pas perdu. Même si la poutine comme nous la connaissons est inexistante ici, il y a un plat local qui ressemble étrangement à notre plat fétiche. Une forme d’incarnation de la poutine version sous-continent Indien.

Je vous présente la poutine Sri Lankaise, LE KOTTU!

La recette de base est simple : Pain-galette fait maison tranché finement (au lieu des patates),  fromage (genre la vache qui rit)et  sauce brune ( espèce de gravy pimenté).   À partir de cette combinaison, les Sri Lankais proposent ensuite une panoplie de garnitures afin de personnaliser l’expérience gustative :  Poulet frit, légumes, bœuf, oeufs…

Le Kottu au Sri Lankais jouit du même genre de vénération que la poutine reçoit au Québec; certains adorent, certains détestent.

Pour ma part, je dois dire que la poutine Québécoise reste de loin supérieure au Kottu.  Ceci étant dit, loin du Québec comme je suis, un Kottu bien préparé, bien assaisonné, peut atténuer temporairement une rage de poutine qui afflige tout voyageur Québécois.

Par contre, combien de temps encore serais-je capable de repousser les cravings de poutine dont je souffre avant que la folie m’emporte…