Mains2

Le 12 novembre 2012 mon collègue et ami Guillaume est invité à l’émission Médium Large à  la radio de Radio-Canada afin de parler de choses très sérieuses. L’émission animée par l’élégante Catherine Perrin était pour nous une chance inouïe de partager nos connaissances sur l’importance de la poutine dans le reste du Canada et de par le monde à un auditoire large et varié.

Je me réveille donc le matin en question anxieux et fébrile à l’idée d’écouter l’émission. Je syntonise mon radio et me prépare psychologiquement à écouter Guillaume parler de notre valeureuse poutine. Je ne sais pas pourquoi mais je trouve toujours amusant de voir ou entendre des gens que je connais à la radio, télé, internet, etc. Disons que ça me donne  un peu le même feeling que j’avais lorsque j’étais encore enfant et que je jouais à la cachette. Je commence donc à ressentir progressivement les symptômes associés à ce sentiment si puissant : rigolade incontrôlée, surexcitation,  transpiration excessive et dilatation de la vessie.…

christ

 

Depuis quelques temps j’ai remarqué quelque chose d’assez particulier sur la page facebook de poutinewar. À chaque fois qu’on place une photo d’une poutine qui déroge de la formule standard, sauce brune, frites et fromage en crotte, il y en a toujours quelques-uns qui s’offusquent. Des puristes qui ne permettent AUCUNE modification à la recette qui à été inventée il y a 50 ans. Comme si il était impossible d’améliorer l’originale. Comme si c’était un sacrilège d’ajouter du nouveau à la poutine. Comme si le rôle des restaurants était de perpétuer la même foutu de poutine usinés année après année.

La poutine, comme tout autre chose dans l’univers, est en constante évolution. Les seules choses qui sont statiques sont les choses mortes. Toutes expressions culturelles saines, incluant la gastronomie, se doivent d’être en mutation permanente. Ceci est signe de vitalité.

Que du monde fassent leur propre bouillon au lieu de mettre de la poudre dans de l’eau chaude, c’est une bonne chose.…

fritesOnduleesPW

 

Les frites ondulées ; est-ce que quelqu’un peut m’expliquer l’engouement pour cette variation ? Qui a commencé ça ? McCain ? Derrière cette invention, se cache t-il un scientique fou/fermier de patates avec un peu trop de temps entre ses mains ? Serait-il le même scientifique qui aurait inventé le melon d’eau sans pépins ?

Peu importe par qui et comment ces courbes sont arrivées sur nos pommes de terres frites, une chose est sûre, elles ne laissent personnes indifférentes.

Je me suis intéressé au sujet en parlant avec la proprio du restaurant Princesse, un endroit très, très connu pour la qualité de sa poutine. En jasant, j’appris que la poutine aux frites ondulées se vendait PLUS que la poutine aux frites normales !

PARDON !!

Je n’en croyais pas mes oreilles. Les fans de poutine, surtout ceux du centre du Québec, sont connus comme étant de purs traditionalistes qui n’aiment pas du tout qu’on bifurque de la poutine dite originale.…

PoutineCalories

Savez-vous combien de calories il y a dans une poutine ? Vous savez la poutine c’est de la malbouffe ! C’est pas bon pour la santé de manger de la poutine ! Nos petits enfants sont obèses à cause de la poutine ! C’est gras ! C’est salé ! Ça pue! C’est trash ! C’est la poutine qui a tué JFK !

Woo, woo, wooo minute !!! Je trouve que la poutine a le dos large en ti-pépère et quart !

Il y a bien du monde incapable de dire le mot poutine sans mentionner que c’est pas bon pour la santé. Pour certaines personnes, la poutine c’est la pire invention depuis la bombe nucléaire et tous les maux du monde sont causés par ce terrible fléau.

Revenons à la base ; Patate, fromage frais, gravy. Je répète : Patate, fromage frais du jour et du gravy. Y’a rien dans ces trois ingrédients-là qui méritent que la poutine soit aussi diabolisée.…